Par où commencer pour grossir ?

Cela fait des mois, ou peut-être même des années que vous essayez de grossir mais vous ne prenez pas le moindre kilo ? Vous avez beau manger comme un ogre matin, midi et soir mais votre balance peine à afficher quelques centaines de grammes supplémentaires ? Pas de panique, hormis quelques cas isolés (principalement des personnes atteintes de maladies) tout le monde peut grossir ! Il suffit de bien s’y prendre. Lisez attentivement ce qui va suivre.

Etes-vous vraiment maigre ?
Cela peut paraître idiot comme question mais des fois la perception que vous avez de votre maigreur est différente de votre maigreur réelle. Pour savoir si vous êtes vraiment maigre, au sens médical du terme, je vous recommande tout d’abord calculer votre Indice de Masse Corporelle (IMC). Cet indicateur, même si il n’est pas parfait vous permettra de vous situer par rapport à des standards médicaux.
Attention ce n’est pas parce que vous n’êtes pas maigre selon votre IMC que vous ne devez pas grossir. Savoir où l’on se situe permet juste de relativiser un peu sa maigreur.
Mettre fin aux idées reçues
« Je vous assure, je mange beaucoup et pourtant je ne grossis pas ! ». Voici une phrase que disent en général les personnes qui veulent prendre du poids. Pourtant cela est faux. Si vous ne grossissez pas (et que vous n’êtes pas malade) c’est que forcément vous ne mangez pas assez.
En effet, nous ne sommes pas égaux devant la nourriture, ce qui signifie que deux personnes de même âge, même sexe et même taille peuvent manger exactement la même chose et grossir différemment. Cela dépend de plusieurs facteurs parmi lesquels le morphotype et la dépense énergétique journalière (le nombre de calories dont votre organisme à besoin pour fonctionner) sont des indicateurs important. Ainsi je vous recommande également de trouver votre morphotype et de calculer votre dépense énergétique journalière.
Ces indications vont vous permettre de savoir de quelle quantité de nourriture  vous avez besoin de manger pour grossir (en nombre de calories). En la comparant avec votre rythme alimentaire actuel vous serez en mesure de savoir si vous mangez assez ou pas.
Définir ses objectifs et adapter son mode de vie
Partant de ces constats il va vous falloir définir vos objectifs en nombre de kilos et en durée. Il est important qu’il soit réalisable pour ne pas vous décourager. Ainsi, si vous êtes ectomorphe n’espérez pas prendre 10 kg en une semaine, ce n’est pas atteignable.
Un objectif sur la durée vous aidera à adapter progressivement votre mode de vie et ainsi maintenir votre prise de poids.
En bref
Si vous voulez grossir il va tout d’abord falloir :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *